vendredi 18 mars 2016

Lutte contre le harcèlement caché - L'exemple de la Pologne



Le texte suivant a été envoyé par Mojmír Babáček, après la décision du ministre de la Défense de Pologne de promouvoir l'interdiction de l'utilisation des technologies de contrôle de l'esprit.

" Les victimes polonaises ont   cherché le soutien du gouvernement polonais avec constance. Sans pour autant négliger une coopération fructueuse avec la télévision polonaise par internet,  NTV. 
Ce qui a permis  une intervention radiodiffusée de presque 8 heures  sur la question du contrôle de l’esprit , le 13 février  2016 .

Deux autres chaines de télévision polonaises  par   internet ont ensuite diffusé le même programme . 
Pour marquer ce évènement ,  le 13 Février  a alors été déclaré journée internationale de la lutte pour l'interdiction de l'utilisation de la technologie de contrôle de l'esprit.

 Il semble bien que  le ministre polonais de la Défense a ainsi voulu réagir à la prise de conscience  croissante du grand public concernant  l'existence et l'utilisation de la technologie de contrôle de l'esprit.

Cela montre que  nous devrions chercher la coopération de la télévision locale  par Internet ,  pour proposer des programmes ou  des séries de programmes instructifs et attrayants  sur le problème de contrôle de l'esprit . 

Ces programmes devraient contenir des informations scientifiques sur les possibilités de contrôle à distance du système nerveux humain ainsi que  des témoignages raisonnables et sensés de victimes de contrôle mental pour montrer au grand public qu’il ne s’agit pas de malades mentaux. 


Le but est de faire adopter une interdiction internationale de l'utilisation des technologies de contrôle de l'esprit (qui est la seule manière dont l'interdiction peut être promulguée dans nos pays). Pour cela nous devons faire tout notre possible pour amener  nos gouvernements à agir la  façon des polonais .

La seule Pologne ne pourra pas le faire seule . Si nous ne les aidons pas activement il y a un risque pour que les mots du ministre de la Défense soient oubliés" .

Mojmír Babáček est président de l'Association de lutte contre la manipulation du système neural par les technologies de radio-fréquence

Il est intervenu aux deux conférences organisées en Europe contre le harcèlement caché. 
On peut le voir , lors de la conférence de Berlin en 2015 ,  à : 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.